Remboursement des consultations par la plupart des mutuelles

Pour clouer le bec à ceux qui disent que vos symptômes digestifs viennent de votre tête!

Combien de colopathes – qui comme moi – ont entendu le corps médical ou des personnes de leur entourage leur dire que leurs problèmes digestifs viennent de la tête?

Près de 1 colopathe sur 2 souffrent de symptômes psychologiques type anxiété, angoisse, phobie ou dépression.

Les dernières études montrent bien que le cerveau n’est pas à l’origine du syndrome de l’intestin irritable mais que, pour la majorité des colopathes, c’est bien l’apparition de symptômes digestifs chroniques qui provoque de l’anxiété et un état dépressif.

Pour illustrer mon propos, une étude australienne a été menée en 2016 sur 1900 personnes souffrant de symptômes intestinaux typiques du SII pendant un an. Les résultats de cette étude montrent que les colopathes qui n’avaient pas de problèmes d’humeur au début de l’étude présentaient des niveaux d’anxiété et de dépression plus élevés un an plus tard et que pour 2 colopathes sur 3, les symptômes intestinaux sont apparus AVANT les symptômes psychologiques et non l’inverse.

Le mois d’avril est le mois international du syndrome de l’intestin irritable : Faisons changer les mentalités et les idées reçues en diffusant ces informations au plus grand nombre.


NB : la liste des aliments conseillés et déconseillés dans le régime FODMAP vient d’être actualisée : découvrez – en cliquant ICI – de nouveaux aliments et précisions pour bien suivre ce régime, et, mettre toutes les chances de votre côté pour vos intestins aillent mieux!

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier