Remboursement des consultations par la plupart des mutuelles

Gluten

Qu’est-ce que le gluten ?

Le gluten est un ensemble de protéines contenu dans les céréales de blé et ses dérivés, le seigle et l’orge (l’avoine est un cas à part). Il est également utilisé comme additif dans de nombreux aliments ou comme excipient dans certains médicaments et compléments alimentaires.

La MALADIE COELIAQUE :

La maladie cœliaque est la « vraie » intolérance au gluten. 

C’est une maladie auto-immune apparaissant sur un terrain génétique prédisposé.

La réaction immunitaire, induite par l’ingestion de gluten, se traduit par une destruction des villosités de l’intestin grêleCela peut entraîner une malabsorption des nutriments et de multiples complications  : retard de croissance staturo-pondérale, cancer digestif, stérilité, fausses couches, ostéoporose…

La maladie coeliaque touche environ 1 personne sur 100 et seulement 10 à 20% des cas seraient, aujourd’hui, diagnostiqués en France.

Elle peut apparaître à tout âge.

Elle peut se manifester par des symptômes digestifs – douleurs, diarrhée et/ou constipation, ballonnements, nausées…. – et/ou extra-digestifs – maux de tête, fatigue, anémie, douleurs articulaires…. Mais dans la majorité des cas, elle sera silencieuse.

Le diagnostic de la vraie intolérance au gluten se fait à partir d’une analyse de sang avec une recherche d’anticorps spécifiques en anti-corps transglutaminase essentiellement, puis, d’une endoscopie avec prélèvements sur la partie haute de l’intestin grêle.

Le régime sans gluten strict et à vie est le seul traitement existant de la maladie cœliaque. L’ingestion d’une quantité minime de gluten peut endommager la muqueuse intestinale et augmenter le risque de complications.

Un accompagnement par un diététicien-nutritionniste spécialisée vous aidera à mieux cerner ce régime, éviter les erreurs et faciliter son application au quotidien et dans la durée.


Cas particulier de la dermatite herpétiforme : C’est une affection cutanée chronique. Considérée comme une expression cutanée de la maladie coeliaque, son seul traitement est aussi le régime sans gluten.

L’hypersensibilité au BLE :

Le régime sans gluten est très répandu par le grand public pour gérer les symptômes du syndrome de l’intestin irritable (ou la colopathie fonctionnelle), d’hyperactivité, de fatigue chronique, de poids, d’arthroses… Dans certains cas cela est justifié, dans d’autres non, et le gluten n’est pas forcément en cause.

Par exemple, concernant le syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle), les scientifiques ont maintenant démontré que ce sont les FODMAPs du blé, et non le gluten qui peuvent aggravés les ballonnements, douleurs ou les problèmes de transit. Bien que le blé, le seigle et l’orge contiennet à la fois du gluten et des FODMAPs (cf schéma ci-dessous), les régimes sans gluten et pauvres en FODMAPs sont très différents.

L’ALLERGIE AU BLÉ

L’allergie au blé met en jeu des mécanismes immunitaires différents sans destruction des parois intestinales. 

Elle est rare. Elle touche les enfants principalement. Les adultes peuvent souffrir d’une allergie au blé persistante ou d‘une anaphylaxie induite par l‘effort.

Avantages de consulter un diétécien-nutritionniste spécialisé:

 

  • Faire le tri dans les informations 
  • Connaître les pièges à éviter
  • Maîtriser les astuces pour faciliter la mise en place d’un régime sans gluten ou pauvre en FODMAPs
  • Vous aider à décrypter les étiquettes
  • Adapter le régime à vos habitudes et goûts alimentaires
  • Veiller à l’équilibre de votre alimentation

 

Fermer le menu
×
×

Panier