Remboursement des consultations par la plupart des mutuelles

Scoop : transmission génétique du syndrome de l’intestin irritable

Si d’autres membres de votre famille souffrent du syndrome de l’intestin irritable, ce n’est pas du à un hasard malchanceux.

Un lien génétique vient d’être démontré par une équipe de scientifiques suédois dans une étude utilisant les données génétiques de 500 000 personnes et le suivi de 2 045 colopathes européens et américains.

Pour rappel, le syndrome de l’intestin irritable touche 5 à 15% de la population et concerne majoritairement les femmes. Or c’est justement sur le chromosome 9 des femmes, pas loin d’une région identifiée pour être liée à l’âge d’apparition des premières règles, que les scientifiques ont trouvé THE lien génétique du syndrome de l’intestin irritable et de la constipation fonctionnelle.

Il reste encore du travail à faire pour isoler et identifier le ou les gènes responsables parmi les 8 situés à cet endroit et chercher s’il y en a du côté des hommes.

En tout cas, c’est une belle avancée sur l’identification d’une des causes rentrant en jeu et peut être un début d’explication sur l’injustice de l’inégalité sexuelle de cette maladie.

Personnellement, mon frère a comme moi le syndrome de l’intestin irritable depuis l’adolescence. Et vous, avez-vous d’autres membres de votre famille concernés ?

 

Cet article a 9 commentaires

  1. Moi mon père est aussi malade. Belle découverte !

  2. Si effectivement les problèmes de polypes sans SII chez nous venaient de ma mère. la fratrie entière ( 2 et frères et une soeur ) est touchée par polypes et SII plus ou moins fortement .
    Et mes enfants aussi hélas.

  3. Bonjour
    serait il possible d’avoir la source de cette information svp?
    Merci d’avance
    Cordialement

    1. Bonjour,

      Vous avez le lien dans le texte dans la phrase où je cite l’article. Ce dernier passe en vert quand votre souris passe dessus.

      Savoureusement,

      JD

  4. mon fils souffre d’un SII-D et ma mère d’une MICI, il y a t’il un lien entre ces pathologies digestives, aussi invalidante l’une que l’autre.
    et pour les hommes quand est il ?

    1. Les scientifiques n’ont pas fait de lien entre MICI et SII, cependant quand il y a des antécédents familiaux de MICI, les médecins font des examens pour dépister ces maladies chez les autres membres de la famille présentant des symptômes digestifs chroniques.

  5. je viens de lire l’article pas sur de tout comprendre car il est en anglais, il semblerai que cela ne concernerai que les femmes

    1. Bonjour,

      Oui ils ont trouvé un lien sur le chromosome 9 des femmes mais cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de lien chez les hommes.

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier