Remboursement des consultations par la plupart des mutuelles

Liens entre syndrome de l’intestin irritable et anorexie ou boulimie

Un certain nombre de mes patients qui ont le syndrome de l’intestin irritable (SII) souffrent ou ont souffert d’anorexie ou de boulimie. Mais alors, y a t-il un lien réel entre colopathie fonctionnelle et troubles du comportement alimentaire (TCA) ?

Anorexie, boulimie et SII

Voici ce qu’a donné mon enquête:

Selon plusieurs études, entre 79 et 97% des personnes souffrant de troubles du comportement alimentaire ont des troubles fonctionnels digestifs gastriques et/ou intestinaux. Ces chiffres sont considérables en comparaison des 15% des personnes souffrant du SII dans la population générale des pays développés.

Pour la majorité, les troubles digestifs sont apparus chronologiquement après le développement des troubles du comportement alimentaire – qu’ils aient été résolus ou non. On peut donc conclure que souffrir ou avoir souffert de troubles du comportement alimentaire augmente les chances de développer des symptômes gastro-intestinaux typiques de la colopathie fonctionnelle.

Cela est plausible puisqu’on sait que se sous-alimenter (anorexie) et se sur-alimenter (crise de boulimie et hyperphagie) aggravent généralement les problèmes de constipation, les douleurs, les ballonnements ou les flatulences. Vomir irrite les parois des viscères et contribue à augmenter les douleurs abdominales. L’utilisation excessive de laxatif perturbe le fonctionnement du transit sur le long terme. De plus, il existe certains critères en commun entre TCA et SII. En effet, ces deux conditions concernent majoritairement des femmes – dont un certain nombre ont subi des abus sexuels dans l’enfance. Les facteurs psychologiques de stress ou de dépression sont également bien présents chez les personnes souffrant de trouble du comportement alimentaire comme chez celles souffrant de troubles digestifs fonctionnels.

De mon côté, je pense que tout est lié à la flore intestinale. Ainsi, le TCA viendrait déséquilibrer la flore intestinale ce qui serait la cause du développement du syndrome de l’intestin irritable. Vous me comprenez?

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier