Remboursement des consultations par la plupart des mutuelles

Y en a marre que le syndrome de l’intestin irritable ne soit pas pris au sérieux!

STOP aux « C’est dans ta tête! », « Arrête de faire ton cinéma », « Allez voir un psy », « Faut apprendre à vivre avec », « Tu stresses trop »….

Tous les jours j’entends mes patients qui non seulement souffrent des symptômes du syndrome de l’intestin irritable (ou colopathie fonctionnelle) et qui, en plus, se sentent incompris et rejetés par leur famille, leurs amis et le milieu médical.

Je lance donc mon coup de gueule en cette fin d’année 2013 et je tiens à mettre les points sur les « i »:

OUI, le syndrome de l’intestin irritable génère des symptômes rééls, inconfortables voire douloureux et gênants voir handicapants : imaginez avoir des douleurs comme si vous receviez des coups de poignard dans le ventre ou comme si on vous le tordait dans tous les sens, imaginez ressentir presque quotidiennement des gonflements inconfortables et parfois disgracieux de votre abdomen, imaginez devoir vous précipiter aux toilettes alors que vous étiez en réunion ou train de vous balader en famille, imaginez ne pas pouvoir vous empêcher d’avoir des flatulences lors d’un rendez-vous galant.

OUI, le syndrome de l’intestin est très répandu : il concerne 10 à 20% des personnes dans le monde, 10% des consultations chez les médecins généralistes et entre 20 et 50% des consultations chez les médecins gastroentérologues. Ça représente donc pas mal de monde, vous ne croyez pas? Alors pourquoi en parlons-nous si peu ?

OUI, le syndrome de l’intestin irritable coûte cher d’un point de vue économique : il est la 2ème cause d’absentéisme à l’école et au travail, et, pour les personnes qui ont le courage et la volonté d’aller travailler les jours difficiles, on comprend aisément que les caprices de leur ventre diminuent leur concentration et donc leur efficacité. Il est également prouvé que les personnes souffrant du SII ont des dépenses en médecins et médicaments 50% supérieures par rapport à une personne qui n’a pas le SII.

OUI, le syndrome de l’intestin irritable a un impact sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent aussi important que chez celles par exemple étant en insuffisance rénale et sous dialyse.

Tout n’est pas noir. Heureusement certaines personnes prennent le SII au sérieux. MERCI à elles.

Merci également à l’APSSII (Association des Patients Souffrant du Syndrome de l’Intestin Irritable) de se mobiliser dans l’objectif de changer les mentalités de la société et du corps médical.

Cet article a 8 commentaires

  1. Merçi Julie, pour votre soutiens dans notre maladie !!!

  2. Sa fait 10 ans que je vis avec une colopathie fonctionnelle et plus les années passe plus les douleur sont plus forte ce sentir incompris avec min entour que souvent j’en pleure car c’est invivable

    1. Il est certain qu’un nombre d’années conséquent peut avoir un sérieux impact sur le moral. Si vous souhaitez parler avec d’autres personnes qui vous comprennent, je vous recommande vivement de vous orienter vers l’Association des Patients Souffrant du Syndrome de l’Intestin Irritable (www.apssii.org).

      Cdt,

      Julie Delorme

  3. Bonjour le problème c’est qu’a la suite de nombreux couacs , du genre fermeture du forum facebook ?avant ouverture du forum apssii ? résultat de 320 adhérents retour a 198 a ce jour ? plus absence de tout documents vidéo, des congrès sur la colopathie,aucun dialogue ni apparition vidéo de la présidente pilier d’une association, malheureusement tout cela risque de ne ma motivé une adhésion de masse qui serais pourtant serait souhaitable.
    Quand cette association va enfin se décider à ce promouvoir efficacement? quand on pense que son lancement dates du 6/06/2011 ? 198 adhésions. Il serais surement grand temps qu’elle se remette en questions pour que le syndrome du colon irritable soit enfin pris au sérieux, plutôt que de continuer à végéter voir risquer fermer ses portes . cordialement

    1. Bonjour,

      Je comprends votre point de vue mais si je peux me permettre la page facebook a été supprimée suite à des abus et des injures envers les modérateurs par des non-adhérents de l’association. Et nous avons ouvert un forum fermé réservé aux adhérents dont l’ambiance est beaucoup plus respectueuse. Par ailleurs, il est vrai que la communication est peu visible malheureusement mais cette association bouge beaucoup pour la recherche et envers les médecins. D’ailleurs, les résultats de l’étude menée sur les attentes des patients souffrant du SII ont été présentés il y a quelques jours aux derniers JFHOD dans le but de sensibiliser les médecins envers cette affection et donc de prendre plus au sérieux leurs patients.

      Cdt

  4. bonjour merci de votre réponse
    des mécontent(es) c’est vrai que j’en ai vu beaucoup
    envers l’apssii et même le pire un de vos bénévole ?
    des insultes ? jamais vu maintenant en mp je ne peux pas savoir
    mais il aurait été facile de prévenir et d’exclure ,ce genre d’individu ,en attendant d’ouvrir votre forum et ainsi garder vos 320 adhérents .
    Bref maintenant ça fait un bon moment que l’apssii a son forum
    et vous parlez toujours de problèmes de communication alors qu’elle est le changement ?
    Vous dites qu’elle bougent beaucoup ,on ne peux qu’en être satisfait, mais si personne ne le sais ? cela ne reste que des paroles qui peuvent laisser des doutes .
    aucune vidéos n’est diffusés a part celle de Mr sabaté que je remercie au passage.
    Aucune images de congrès ou de simple prise de paroles de votre présidente ou de vos cofondateurs?
    de plus se sont des gastroentérologue, donc bien placés pour influencer tout les autres ce qui pourrait véritablement aider à la reconnaissance de cette maladie.
    les malades étant souvent méprisés voir traités comme des psychopathes .
    Beaucoup de colopathes comme moi doivent hésiter à devenir adhérents ? c’est bien tout cela qui ne me réjouit pas , parce beaucoup de malade comme moi, en on marre de ne pas être pris au sérieux .
    Comme vous le dites si bien dans le titre de votre page.

    veuillez croire Madame que mais propos n’ont pas de but de faire du tord.ni d’entretenir de polémiques
    mais sont bien intentionnés et que si vous considérez le contraire vous pouvez les retirer étant donné que la seule chose qui m’importe, est de comprendre de dialogué et peut être d’aider a faire réaliser à l’apssii ce que d’autres malades peuvent ressentir avant de ce décider à devenir adhérents.
    Avec ma sincère considération bien cordialement

    1. Je vous félicite et vous remercie pour votre vidéo youtube qui est très explicite sur notre cas

  5. Merci pour cet article merci de nous comprendre
    J’ai le syndrome de l’intestin irritable avec des moments de crise parfois qui me font vivre un véritable calvaire
    Étant étudiante je suis prise pour une moins que rien, et on ne comprend pas mes absences, c’est désolant agaçant énervant
    Quand à 22 ans vous « vous faites littéralement dessus » en période de crise alors oui il n’est parfois pas possible de pouvoir sortir de chez soi mais les gens on du mal à comprendre
    J’en ai ras le bol

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier